Ida Nielsen

Samedi 7 Novembre 2020 -  20h30

Jazz, Blues, Soul-Funk


 

Plein Tarif 20 € en prévente

Sur place 25 €

https://youtu.be/d1-2lsuWG5k




Ida Nielsen , considérée comme l’une des meilleures bassistes de la planète sera sur la scène du Ziquodrome (espace Eric Winnebroot) 60200 Compiègne .



Le samedi 7 novembre, le Ziquodrome accueillera sur sa scène, Ida Nielsen & The Funkbots. Bassiste virtuose du slap et évoluant dans un doux mélange de funk, de R’n’b et de hip-hop, À l’instar de Larry Graham ou Marcus Miller, Ida Nielsen est, à juste titre, considérée aujourd’hui comme l’une des meilleures bassistes de la planète…  la Danoise Ida Nielsen, chanteuse et auteur-compositeur émérite, a vu sa vie basculer un beau jour d’août 2010 lorsque la légende et monstre sacré, Prince, la repère sur le Net et l’auditionne pour faire évoluer son univers au sein de The New Power Generation. Il la gardera à ses côtés jusqu’à son décès en avril 2016.

 

À l’instar de Larry Graham ou Marcus Miller, Ida Nielsen est, à juste titre, considérée aujourd’hui comme l’une des meilleures bassistes de la planète et ses grooves, poussés à l’extrême, prolongent merveilleusement la mémoire du légendaire Purple Man. Elle a publié son quatrième album en 2018 et sur scène, elle est un concentré d’énergie, de good vibes, de groove, de sensualité et de passion.

 

Ex bassiste de Prince au sein du NPG et des 3rdEyeGirl !

Ida Nielsen s'est fait connaître dans le monde entier en tant que bassiste de Prince avec son style virtuose entre slaps funky et grooves poussés...

Ida Nielsen a le rythme dans la peau. Son univers musical est un doux de mélange de funk, rnb et hip hop ...

De 2010 à 2015, elle était la bassiste du chanteur de « Cream » au sein du groupe 3rdEyeGirl. Tout a commencé en 2012, lorsque Prince a voulu faire évoluer son univers. Il décide alors d'auditionner un trio rock féminin dont Ida Nielsen faisait partie. Cette collaboration a permis à « His Purple Majesty » de donner à sa musique des tonalités plus rock et funk.

Virtuose de la basse, son amour pour l'instrument de musique a débuté à 16 ans. « J'ai grandi dans la campagne danoise et dans mon école il y avait une basse et une batterie. Tous les élèves voulaient en faire. Moi, je jouais du piano en plus de chanter dans la chorale. Une des filles dans la chorale avait un groupe. Son bassiste l'avait lâché donc elle m'a demandé si je voulais le remplacer. J'ai tout de suite dit oui. » explique la chanteuse à Bass Guitare Magazine.

 


Retour à la page précédente