Dallas Frasca Théodore, Paul & Gabriel So Was The Sun - Léna Luce Picardie MOUV

Jeudi 21 Novembre 2013 -  20H00

Rock


Tarif : 10€

Réduit : 5€




Picardie Mouv 2013 - Le festival des musiques actuelles en Picardie Léna Luce sera invité en Trio acoustique pour nous présenter quelques extraits de son album. www.picardiemouv.com/ Dallas Frasca Théodore, Paul & Gabriel So Was The Sun



Dallas Frasca ( Australie - Rock/Blues )

Du Blues-Rock puissant, authentique et féminin ! Dallas Frasca est souvent comparée à Janis Joplin, partageant la même énergie sur scène, avec une voix alliant force et finesse sur un fond de Blues puissant.
Après avoir remporté en 2010 le prix de « L’Artiste de l’Année » et de la « Meilleure Chanson Blues » aux Musicoz Awards ; cette année, le jury du grand concours ICS (comptant Tom Waits, Tori Amos, Jeff Beck ou encore Ozzie Osbourne) a récompensé un titre, issu de son dernier album.


Théodore, Paul & Gabriel ( France - Rock )

Si Crosby Stills & Nash avaient eu trois filles avec la divine et tragique Karen Dalton, elles se seraient appelées Théodore, Paul & Gabriel. On objectera que ce ne sont pas là des noms de filles ! Certes, mais dans un monde qui n’en finit plus de considérer que la musique, entre autres choses essentielles, est quelque chose de bien trop sérieux pour être confié au deuxième sexe, le trio a choisi de masculiniser ses prénoms respectifs.
C’est là tout le mystère et la grâce de Théodore, Paul & Gabriel, la conjonction inespérée de trois jeunes parisiennes qui revitalisent le folk rock avec la candeur des débutantes et le savoir-faire inné de celles qui sont prédestinées. L’acte de naissance de Théodore, Paul et Gabriel se passe dans un café qui jouxte Science Po.
Aucune des filles n’imagine un jour faire de ces moments privilégiés un projet à long terme, il s’agit juste de jouer de la guitare ensemble, et de chanter. Et puis, avec le temps, l’envie prend corps. Cette période de gestation dure trois ans, le temps de digérer les influences à travers les reprises que l’on s’applique à rendre dignes de leurs modèles : Joplin, Beatles, Stones, Patti Smith, Clapton… Et puis se nourrir des fétiches, Buddy Holly, Neil Young, Fleetwood Mac… A découvrir très vite !


So Was The Sun ( France - Rock )

Heavy Post-Punk : c’est l’idée qui vient quand on écoute So Was The Sun ! Le trio originaire de Picardie cultive à la fois un son revêche et bien aride, et un goût pour le rock catchy et puissant. Ces lauréats de plusieurs tremplins régionaux maltraitent les scènes de France avec une vraie joie de vivre depuis 2008. Le chanteur crie et susurre en sacrifiant ses guitares, la basse provoque un grondement sous-terrain de bon goût et la batterie est partie pour la chasse : So Was The Sun hausse le ton en formation serrée et défend ses deux premiers albums avec une folie scénique qui fait leur réputation.

Léna Luce ( France )

A 24 ans, Léna Luce est une artiste hors du temps.
Originaire de Compiègne, elle décide très vite de quitter sa
Picardie natale pour Paris, avec une seule idée en tête : faire de
la musique sa vie et faire de son rêve son métier.
Son bac littéraire en poche, Léna Luce entame successivement
des études de philo, de lettres, d’orthophonie et de droit, avant
d’y mettre fin pour se consacrer à la musique. Elle débute une
formation de professeur de chant mais décide très vite de
tout plaquer pour venir tenter sa chance à Paris. Espiègle et
fantaisiste, elle y mène une vie de bohème. Emerveillée par la
ville, ses lumières, ses rues, ses quartiers, cette foule de gens,
Paris devient sa principale source d’inspiration.
Pour se faire un peu d’argent, Léna Luce joue dans le métro.
Là, lui vient l’envie d’écrire un album. Mieux, elle décide que cet
album prendra prise au coeur de la cité et de son moyen de
locomotion le plus célèbre, le métro. Le métro des premiers pas
à Paris, pour les touristes comme pour ceux qui depuis toujours
viennent y tenter leur chance, le métro des étudiants, le métro
des travailleurs matinaux et des fêtards noctambules. Le métro
des amoureux de Montmartre et des artistes anonymes de la
place Beaubourg. Bref, ce sillon qui transperce la ville et voit
défiler chaque jour tous les types de population que compte
la capitale.
La rencontre avec Kerredine Soltani sera décisive pour Léna
Luce. Alors qu’il cherche depuis plusieurs mois une jeune
chanteuse pour incarner ses nouveaux titres, Kerredine,
producteur et artisan du succès de Zaz, craque immédiatement
pour la voix et l’univers de Léna. Ensemble, ils entrent en studio
et entament la création de ce qui deviendra « Métropolitaine ».
Il la pousse à écrire ses propres titres, lui prête main forte
lorsque cela est nécessaire, l’encadre, la guide, l’encourage à
aller jusqu’au bout. Une sorte de mentor en somme.
Entre passé et présent, « Métropolitaine » est l’histoire d’une
jeune fille projetée dans l’immensité de la ville. Une ballade
dans Paris et ses quartiers, les pérégrinations d’une artiste
pour qui chaque rue est un souvenir. Les choses de la vie, les
choses de la ville.
Insouciante et fantaisiste, Léna Luce ne cache ni ses goûts
ni ses influences, d’Amélie Poulain à Brassens, en passant par
Thomas Dutronc, Matthieu Chedid et Barbara. Une chanson
française teintée de pop, de jazz manouche, parfois même de
valse. Et c’est avec beaucoup de romanesque qu’elle écrit ses
textes. Chaque chanson est une fable où la ville est prétexte à
évoquer les thèmes qui lui sont chers : l’enfance, la fête, l’amour
et ses difficultés, la solitude, la vie, la liberté, le désir d’être
heureux…
Ainsi on découvre une jeune artiste à la fois sensible sur
« Quatre septembre », pleine de vie avec « Oberkampf » ou
« Gaîté », poignante sur « Lamarck », conteuse d’histoires avec
« Rambuteau » ou « Corvisart ». « Métropolitaine », qui raconte
son départ de Compiègne pour Paris, ouvre l’album et donne
le ton : la volonté d’allier sonorités rétro et modernité, de
mélanger un Paris d’antan et un Paris d’aujourd’hui.
Avec sa folie douce et sa joie de vivre, Léna Luce ravive Paris en
chansons avec magie et poésie.
Sortie de l’album « Métropolitaine » prévue en octobre 2013.
Premier single « Quand je pense à ma vie (Oberkampf) ».
www.mymajorcompany-label.com/lena-luce
facebook.com/pages/Lena-Luce-Officiel
twitter.com/LenaLuce
youtube.com/user/Mellelenaluce


Retour à la page précédente